Archive | septembre, 2013

Visite d’Insadong et de Jongmyo Sanctuary

22 Sep

          DSCN9244

Dimanche dernier, je devais accompagner Juliet dans une église vers Dongdaemon mais son plan initiale a été annulé et elle allait travailler avec les sœurs et m’a donc proposé de trouver autre chose. Dans un premier temps, je pensais aller me balader du côté de Dongdaemon, marché réputé comme étant le plus grand du monde… Je me suis donc préparé et me suis lancé en direction de Dongdaemon… Je me suis arrêter à Su-yu pour déjeuner sur le pouce tout en bouquinant le guide de voyage sur lequel je lu : « fermé le dimanche ! »… Après m’être pesté dessus pendant cinq minutes je me suis dis qu’en allant un tout petit peu plus loin, je pouvais aller jusqu’à Insadong quartier touristique où plusieurs personnes m’ont rapporté avoir trouvé des souvenirs typiques et surtout des cartes postales ! (choses incroyablement rare en Corée du sud!).

DSCN9305

Arrivée à la station de métro, j’ai commis l’erreur irréparable de me dire… prenons n’importe quelle sortie, je devrais tomber dessus ! Grave erreur ! Je suis quasi persuadée qu’il y a une faille spatio-temporelle à Séoul qui fait que si vous vous trouvez mettons à Jonggak et que vous prenez la sortie numéro 3 vous avez de forte chance de vous retrouver sur l’avenue des champs Elysées à Paris alors que la sortie 5 qui étrangement est vraiment plus loin que la 3 vous emmènera directement à… Tombouctou ! Je me suis retrouvée face à des immeubles haut comme la tour Eiffel partout et impossible de me repérer et surtout… pas de marché à touriste en vu ! J’ai bien cru voir Soerae Maeul le retour ! Sauf que cette fois, la rue était déserte. Alors j’ai avancé en me disant, tant pis. Je n’avais pas de but précis et marcher dans Séoul à côté d’une route bruyante et pollué peut aussi être sympa… enfin sur 200 mètres quoi !

J’ai fini par bifurquer sur la gauche dans une petite rue pleine de papy et mamy couchés à même le sol, en train de boire du soju, jouer au go ou se chamailler à côté d’un espace en chantier (sur mon plan c’était censé être un parc!) Et mon œil a été attiré par un mur au loin ressemblant fortement à un mur ancien ! J’ai donc avancé et me suis retrouvé nez à nez avec le Jongmyo sanctuary ! J’étais donc sauvé, j’allais pouvoir survivre et espérer sortir indemne de mon aventure^^. Le billet d’entrée toujours à 1000wons m’a fortement attiré et puis à l’intérieur ça avait l’air joli alors ça m’a encore plus attiré.

 DSCN9294

Je trouve qu’il y a ici quelque chose de particulièrement difficile… c’est l’anglais des coréens ! J’ai beau mettre toute la bonne volonté du monde, quand ils me parlent en anglais… je comprends du chinois ! Quoique peut-être que le chinois serait encore plus clair ! Après en avoir discuté avec des français mais aussi d’autres étrangers, il semblerait que ce soit un constat général… L’anglais coréen n’est pas de l’anglais !

DSCN9237

La guichetière m’a donc parlé de quelque chose à 4h d’anglais. Arrivé devant l’entrée j’ai enfin compris… On ne rentre pas dans le Jongmyo sanctuary comme dans un moulin… Il y a des visites guidées et ce que la guichetière m’a indiqué c’était que la visite pour les anglophones était à 16h… Aaaaaaah ok, je comprends mieux… J’avais donc 15 minutes à patienter et j’ai ressorti mon petit guide pour touriste où j’ai pu apprendre pleins de choses intéressantes… Comme pourquoi il y avait autant de personnes âgées dans la rue : habituellement c’est un parc très agréable et ombragé où les personnes âgées aiment se retrouver… le parc est en travaux actuellement mais cela ne les empêchent pas de se retrouver ici pour passer le temps ensemble.

 DSCN9311

J’ai eu une visite guidée très instructive pour 1000 wons… Nous devions être une trentaine et la guide m’a dit qu’aujourd’hui ça avait été un petit groupe… habituellement elle à entre 60 et 90 personnes par visite (il y en a 5 par jour pour les anglais). Honnêtement, nous avons beaucoup à apprendre sur ce point là… mais ce n’est que mon avis.

 DSCN9298

En gros ce que j’ai appris : Jongmyo a été construit par le roi Taejo au début de l’ère Joseon pour protéger les tablettes royales de ses ancêtres et il fut continuellement agrandi. Il a été détruit en 1592 par les japonais et est reconstruit en 1608. Il y a deux bâtiments : Jeongjeon et Yeongnyeongjeon. Le premier contient les tablettes de 18 rois de l’ère Joseon ainsi que les reines et un prince couronné. C’est le plus long bâtiment traditionnel en bois de Corée. Le second bâtiment contient 7 tablettes de rois, celles des reines, de 4 princes et de la famille royale. Deux rois on été exclus : Yeonsangun et DaEwhangun, ils ont été déchus au rang de prince (gun en coréen). Le dernier roi de Corée a vu sa tablette ajouté en 1972. Et ce lieu a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1995. Côté tradition ; les Rois devaient tenir 5 fois par ans de longues cérémonies en la mémoire de leurs ancêtres. Aujourd’hui, elles ont lieu une fois par an en mai.

DSCN9275

Il y a une source sacré (un bassin sans poisson) qui est toujours utilisée pour l’eau des rituels, c’est d’ailleurs un des seuls endroits où l’on peut voir un rite confucianiste. Les allées sont séparés en trois parties, on ne doit pas marcher sur celle du milieu car elle est réservé aux esprits. Celle de droite aux rois et de gauche aux érudits.

 DSCN9241

Après cette visite très intéressante, j’ai suivi un groupe qui partait dans une direction… et cela m’a conduit tout droit dans le cœur d’Insadong ! En gros c’est des rues pleines de magasins de souvenir, de stand de nourriture typiquement coréen et de magasins que l’on trouve un peu partout… Je n’ai pas tout fait en même temps, j’étais fatiguée et arrêtez vous 2 minutes pour regarder les souvenirs et vous avez une coréenne qui vous tombe dessus et ne vous lâche plus ! Je me suis fait avoir et j’ai acheté un aimant franchement cher parce qu’elle m’a fait culpabiliser. Bref, c’est surtout un endroit pour touriste qui veut dépenser de l’argent. Il y a effectivement des articles « traditionnels » mais pour moi, le quartier ne reflète en rien Séoul ! J’ai été choqué du nombre d’américains sur place en train d’acheter des produits et se comporter de manière grossière envers les vendeuses. Le seul vrai intérêt que j’y ai trouvé, c’est que j’ai enfin pu trouver des cartes postales ! Nouvelle étape… trouver la poste !

DSCN9314

DSCN9316

DSCN9312

Publicités

Bukhasan Partie I

22 Sep

DSCN9189

Depuis que j’ai changé de chambre, je passe beaucoup plus de temps avec les autres étudiants. Comme si le fait de pouvoir parler plus facilement avec ma coloc m’avait aussi propulsé vers les autres.

Avec Yen Ching, nous planifions beaucoup de choses ensemble comme aller à la montagne où visiter des endroits hors de Séoul. Ce qui est super parce que l’on passe beaucoup de temps ensemble et on discute de pleins de choses… Mais c’est surprenant aussi de voir que nos cultures sont vraiment très éloignés sur certaines questions… comme le mariage et la vie hors mariage.

DSCN9183

Bref, samedi dernier, elle m’a proposé d’aller faire une petite balade dans les environs. Ce qui est vraiment agréable c’est que nous habitons juste à côté d’une montagne (je radote peut-être un peu là… mais j’aime tellement radoter^^). Et à côté d’un temple bouddhiste… Hwaghesa… Il faut marcher environ dix minutes pour tomber sur des sentiers dans la forêt qui vont de la petite balade à la vraie randonnée… Bref, nous avons suivi l’un des plus simple qui nous mènent à une sorte de tour où les gens viennent se reposer après avoir bien grimpé… Et de cette tour, on peut voir tout le paysage alentours… d’un côté la montagne et de l’autre, la ville.

 DSCN9209

Vu du campus d’Hanshin

DSCN9197

C’est impressionnant parce que Séoul est vraiment construit entre les montagnes… si bien qu’il peut y avoir des immeubles et tout d’un coup une montagne… Ce fut un moment très très agréable et je suis heureuse de pouvoir partager cela avec vous:) Et puis cela m’a permis de voir tout le campus d’un peu plus haut^^. J’espère que j’aurais l’occasion d’aller un peu plus loin pour découvrir un peu plus cet endroit trop mignon:D DSCN9187

Les tables de repos… où les coréens dorment, mangent, jouent…

   DSCN9198Vue du Haut de la Sentinelle…

Premier culte coréen dans l’église PROK d’Anyang

21 Sep

P1050827

Culte des enfants.

Shakespeare l’un des étudiants internationaux m’a proposé de passer le dimanche dans son église. Son pasteur revenant de France où il avait été faire une petite visite au pasteur de l’église coréenne, voulait me rencontrer. J’y suis donc allée avec lui le 8 septembre. Tous les étudiants du Sest programme doivent travailler dans une église de la PROK (se prononce P-RO-K). Il y a plusieurs dénominations d’Eglise ici, les deux plus importantes sont la PROK et la PCK… Mais je vous en reparlerais. Chacun a donc une église attitré où il doit aller travailler le dimanche. Ce n’est pas mon cas, car je ne suis ici que pour 4 mois et je suis pas pasteur alors que la plupart des autres étudiants sont déjà pasteur…

Nous sommes partis à 7h30, pour être à l’église à 9h30 pour le second office. Shakespeare m’ayant fait grâce du premier qui est à 8h et qui nous aurait contraints de partir à … 6h !

L’église est un building complet ! La grande salle de culte est au 6ème étages. Et la salle peut accueillir au moins 300 personnes… Le culte est entièrement en coréen avec un organiste et des chants projetés au murs, ainsi que des chanteurs au micros. Les chants semble être assez classique d’ailleurs… Je n’ai pas reconnu de chants que nous chantons en France (alors que les cultes de la chapelle de la fac utilise des chants de Taizé).

Après le premier culte, nous sommes descendu Au troisième étages où j’ai rencontré pleins de moksanim (pasteur) et autres assistants. Puis j’ai suivi Shakespeare au 4ème étage pour le culte des enfants. Pendant que le culte principal battait son plein un étage au dessus !

C’est assez impressionnant parce que chaque âge à son culte… Il y a ainsi une dizaine de salle plus ou moins grande adapté à chaque âge où des pasteurs stagiaires font le culte aux enfants… Nous étions avec les 7-12 ans et le culte n’a rien à voir avec ce qui se fait en haut… Chant et danse très enfantine où les enfants sont invités à se trémousser sur le rythme de la musique avec une chorégraphie bien définie… et des danseuses (des jeunes filles du même âge que les autres mais entrainés à danser et chanter)… bref cela ressemble plus à un show qu’à un culte selon l’image traditionnelle française… Au moment de la lecture biblique, adultes comme enfants prennent leur bibles et lisent le passage du jour à voix haute et d’une seule voix.

P1050828

Temps de louanges au culte des enfants.

La prédication de Shakespeare portait sur le fait de croire en Dieu. Un passage de marc qui dit « A celui qui croit en Dieu, rien n’est impossible »… Il a alors raconté l’histoire de la célèbre surfeuse Betthany Hamilton qui s’est fait attaqué par un requin et à perdu un bras. Un mois après son attaque, elle retournait dans l’eau et à force de pratique et d’entrainement est devenue championne comme c’était son rêve. Il s’est basé sur cette histoire pour dire aux enfants qu’en croyant en Dieu, aucune difficulté ne peut venir à bout de leur rêve…

Après le culte, nous avons été manger avec les pasteurs, enfin en réalité nous avons mangé… Les pasteurs viennent en coup de vents et repartent une fois leur kimbap (maki coréen) avalé. Puis nous sommes allés à un autre culte, plus intime que le tout premier, seulement une trentaine de personnes… la prédication s’appuyait sur des schémas (sur Abram qui devient Abraham) et les gens devaient répétés à voies hautes des étapes que le pasteur montrait… Je n’ai pas vraiment compris, et j’étais assez fatiguée.

L’après midi Shakespeare donne des cours d’Anglais à différentes classes et enfin nous sommes rentrés à la faculté… Plusieurs de ses classes n’ont pas eu lieu, nous en avons eu seulement 2 alors qu’à l’accoutumé, il donne 5 cours différents.

Quand nous sommes revenus à Hanshin, il était 18h… Tout les étudiants font cela, certains doivent même partir la veille tellement leur église est loin… Apparemment ici il est normal pour les gens de passer la journée entière à l’église. Dans le métro du retour entre deux somnolences, je me demandais ce que dirais les gens en France, si on leur disait qu’il devait passer tout le dimanche à l’église de 8h du matin à 18h le soir… Je ne suis pas sûre que ce serait bien reçu. Je suis consciente que ma paroisse du marais a un fonctionnement bien particulier et que Dieu m’a offert un immense cadeau d’évoluer dans ce lieu pendant cinq ans (déjà… le temps passe!) Mais ici la ferveur chrétienne est impressionnante, je crois que nous avons perdu cela en même temps que nous avons acquis la liberté de choisir notre religion…

Bref, cela à été assez dur, même si j’étais impressionné par la joie des gens d’être ensemble, le partage et la fraternité. Passer toute la journée à l’église est difficile surtout quand les cultes sont en coréen… J’ai failli m’endormir 3 ou 4 fois… et je me sentais un peu déphasée, un peu déçue aussi peut-être. Il y a tellement de chrétiens ici, les cultes sont tellement impressionnant que je m’imaginais ressentir Dieu d’une manière excessivement forte… mais ça a été le calme le plus total. Mais je vais aller dans d’autres églises et surtout essayer de trouver une église où je puisse vraiment m’investir pour les quelques temps passé ici (si vous en avez à me conseiller d’ailleurs, je suis preneuse:))…. Mais cela me donne toutefois des idées pour mon sujet de mémoire, je pense quand même continuer à aller assister à des cultes dans différentes communautés.

J’ai pu aussi passer la journée avec Shakespeare, c’est vraiment bien, j’ai l’impression depuis mon arrivée d’avoir pleins de temps privilégiés avec chaque étudiants Sest… D’abord avec Juliana, Kumar m’a invité dans un restaurant américain, Shakespeare et son église, Juliet pour faire du shopping et l’immigration office, Lenta à l’immigration office, Yen Ching dans la montagne… A chaque fois je peux découvrir un peu plus chacun et discuter avec eux, partager. J’aime vraiment les moments passé avec eux, je m’en suis encore plus rendu compte à Chuseok… Je vous raconterais pourquoi au prochain épisode:D.

Hanshin odi-yeyo?

21 Sep

taxi-coreeIl y a différente couleurs de taxi en Corée qui équivalent à différentes gammes et donc différents prix… je sais donc que si je prends un taxi noir soit Taxi limousine je me sentirais très riche pendant le trajet et très pauvre après :s;)

 

Il y a quelque chose qui m’agace beaucoup ici, c’est que tu ne peux jamais te fier à ce que l’on te dit… Parfois, les gens te donnent rendez vous et change d’avis à la dernière minute… Du coup, ben tu peux te retrouver comme une idiote à attendre quelque chose qui ne vient pas. Ce qui est encore plus agaçant quand tu n’as pas de téléphone et que par conséquent tu ne pas confirmer ou infirmer.

C’est ce qui m’est arrivé il y a deux semaines. Deux étudiants étrangers m’ont dit vouloir aller au cinéma pour voir un film en rapport avec nos cours. Je devais rencontrer quelqu’un dans Séoul, je devais donc les rejoindre à 21h au cinéma où j’avais déjà été une fois (en voiture…) avec des étudiants coréens… (oui oui je sais, je suis en Corée… mais je vais beaucoup plus au cinéma ici qu’en France allez savoir pourquoi…)

J’étais légèrement en retard, du coup je me suis dis que je retrouverais les autres à la fin du film dans la salle. J’ai donc acheté un billet et me suis faufiler vers ma place que j’ai trouvé miraculeusement, parce que dans le noir je suis myope de chez myope… (je vous expliquerais ces histoires de places… à moins que je ne l’ai déjà fait… je vous ai dis, j’ai tendance à radoter…)J’ai raté 5 minutes du film mais sinon c’était super bien… Et la fin est arrivé. Je me retourne à l’allumage des lumières avec un grand sourire, prête à faire un énorme surprise à mes amis lorsque je ne vis dans la salle… que des coréens! Ils avaient changé d’avis et n’étaient pas venu. Sauf qu’ils ne m’ont pas prévenu, bon en même temps, n’ayant pas de téléphone ça aurait été un peu dur.

Le problème c’est que je ne savais pas comment retourner à la station de bus, ni comment rentrer à Hanshin et il était 23h30… J’ai failli paniquer quand je me suis rappeler les sages paroles de je-ne-sais-plus-qui… Peut-être bien eomma ou alors Shakespeare: « Si tu es perdu, la chose la plus sûre à faire: prendre le taxi! »

J’ai donc hélé un taxi et suis monté dedans… Mais les ennuis n’étaient pas fini puisque comme vous le savez déjà maintenant puisque je le radote depuis plusieurs articles… les coréens ne parlent pas anglais. Et là, le conseil de Shakespeare (cette fois je suis sûre que ça vient de lui!) m’est revenu en tête: « Si tu es perdu, demande toujours la direction de Hwaguesa aux gens, ils savent tous où ça se trouve! ». J’ai donc demandé au taxi de m’emmener à Hwaguesa, et en coréen s’il vous plait!

Arrivée au feu, j’ai montré le panneau droit devant de l’université Hanshin Daehagyo (university) à coup de ioeggy (ici) et il à donc bifurqué dans le campus et m’a posé devant la porte du dortoir. En fait c’est très simple, arrivé au carrefour vers ma fac, si tu vas tout droit tu vas au hwaguesa, et si tu bifurques légèrement à droite, tu rentres dans le campus… J’ai payé mon chauffeur 3200wons c’est-à-dire même pas 3€! Ce qui en France m’aurait bien coûté 12€.

En sortant j’étais tellement fière, j’avais un sourire jusqu’aux oreilles et j’avais envie de danser, de me trémousser dans tous les sens, de sauter de joies et d’embrasser tout objet vivant identifié… J’ai réussi à rentrer sur le campus, à ne pas paniquer et à indiquer ma destination en coréen et orienter mon chauffeur dans la bonne direction… J’ai vraiment ressentie la satisfaction d’une tâche brillamment accompli et je l’ai raconté un million de fois… et même encore deux semaines plus tard en y repensant, j’ai envie de sourire à pleine dent tellement je suis fière d’avoir fait ça toute seule comme une grande 😀

Nouvelle catégorie: Les exploits de Kéké!

21 Sep

DSCN9450

 

Hey hey hey… En fait, je vis des trucs un peu fou et j’ai vraiment envie de vous les partager alors je me suis dis qu’une catégorie spéciale serait génial pour ça 🙂

 

Donc voici venu les Exploits de Kéké… là où je vais pouvoir vous raconter tout les trucs un peu fou que je peux faire ici… comme je sais pas prendre le taxi toute seule, manger des insectes, sauter en parachute, manger des poulpes presque vivant… Et autre truc vraiment bizarre que je ne pourrais faire qu’au pays du matin calme! 😀