Tag Archives: COE

Vivre dans un pays toujours en guerre…

27 Nov

Le vendredi matin, nous devions retourner à l’aéroport de bonne heure. Nous avions une voiture qui devait nous y conduire. Mais en chemin, nous sommes tombés sur un barrage de l’armée.

 

Les barrages en Corée, c’est pas de la blague. Y’a des mecs armés de partout, des barrières qui barrent la route et les gars ils ont vraiment pas l’air commode.

coree-1292605-jpg_1167334

 

Il n’y a rien eu de bien grave, ils ont vérifié nos papiers d’identités et ont ouvert les barrières pour laisser passer le van. Mais pendant une fraction de seconde, j’ai réalisé que la Corée officiellement était toujours un pays en guerre. Parce qu’aucun armistice n’a été signé, seulement un traité de paix. Ce qui est une grande différence. Non seulement la Corée est divisé, mais la guerre n’est pas fini. Beaucoup disent d’ailleurs que la Corée est l’endroit où la guerre froide se poursuit toujours. Et je suis assez d’accord avec cette idée.

 réunification

.

Drapeau officielle du projet de réunification des deux Corées.

Beaucoup des premières lectures auxquels j’ai assisté parlaient justement de cette question de réunification. Mais, j’avoue être assez pessimiste sur ce point.

 

La Corée est divisé depuis tellement longtemps, et les choses sont tellement différente entre les deux, qu’il semble difficile d’imaginer qu’un jour cela ne redevienne qu’un seul pays. Même les coréens eux mêmes n’y croient pas trop… certains ne le veulent pas non plus.

  

.

.

corées.

Drapeau Nord et Sud Coréen.

 

Finalement il y a plusieurs raisons pourquoi cette division ne peut s’arrêter. La première est je pense l’implication des Etats-Unis, pour ne pas dire une main-mise. C’est impressionnant d’ailleurs de voir à quel point la Corée est influencé par la culture américaine (à l’exception peut-être des relations humaines). La Corée est intéressante de par son émergence et sa progression rapide dans le milieu technologique mais aussi parce que plusieurs bases américaines sont installés ici. Il n’est pas rare de voir des soldats américains se promener en uniforme dans Séoul surtout dans les quartiers d’Hongdae, Sinchon et Itaewon. Mais aussi, parce qu’une fois réunit nous ne savons pas à quel point la Corée pourrait devenir une puissance. Je ne veux pas dire qu’il y a un quelconque danger, je pense simplement que d’autres pays, particulièrement les USA pourraient y perdre une grande part de profit.

.

 Car

Ensuite, parce que la Corée du Sud en cinquante a vue une nette progression de son niveau de vie, devenant une rivale de ses deux grands frères asiatiques : le Japon et la Chine. Le niveau de vie ici est semblable à celui que nous avons en Europe et sur certains points peut-être même plus (notamment internet et le LTE, plus performant que la 4G). Alors quel intérêt de s’unir avec un pays qui est en retard de développement ? Il y a ici une frénésie ambiante et une recherche accrue à la perfection. On veut toujours plus, toujours mieux… Si tu change de portable c’est pour le modèle au dessus. L’appartement ? Il doit forcément être plus grand, plus chic. La voiture doit toujours paraître flambant neuve. Pareil pour le physique… On veut être toujours plus beau, toujours plus parfait(e). Et même les dramas prônent cette idée, la plupart des histoires parlent d’une fille (ou d’un gars) pauvre qui rencontre son opposé riche et après une lutte avec une personnage/situation tertiaire où les deux finissent par évoluer tombent amoureux et vivent heureux dans le luxe.

.

 imagesheirsDrama actuellement sur SBS: The Heirs. Une fille de domestique intègre une école d’héritier de la nation et évoluer au milieu de cette jeunesse doré, tout en tombant amoureux du fils d’un Chaebol.

.

 

Peut-être est ce dû aux traumatismes d’invasion. Avant 1953, la Corée n’a cessé d’être envahis et sous le joug d’autres peuples : Chinois durant la période Joseon et avant puis Japonaise à plusieurs reprises et particulièrement de 1910 à 1945. Peut-être y’a t-il chez les coréens un désir de prouver au monde (et à eux mêmes) qu’ils peuvent exister par eux mêmes et être une des puissances du monde actuelle.

 

.

 

Au final, les raisons sont inconnues mais c’est un fait indéniable… La Corée du Sud ne cesse de grandir et d’évoluer à une allure folle. Ppali ppali est cette leitmotiv qui la fait avancer (on peut traduire : vite vite).

 

.

.

 

Réintégrer la Corée du nord provoquerait forcément un ralentissement du développement coréen, une sorte de stagnation. Et il faudrait de nombreuses années pour que la Corée du Nord rattrape sa grande sœur. Aujourd’hui encore, on peut sentir une différence en Allemagne entre la partie Ouest et la partie Est. Pourtant, ce pays n’est plus divisé depuis plus de vingt ans.

.

 

Alors pouvons nous croire en la réunification des deux Corées ? La guerre froide touchera-t-elle un jour à sa fin ?

.

 

Tout cette réflexion vient de ces quelques secondes dans la voiture, où le soldat vérifiait nos passeport, cette bribe d’angoisse qui m’a effleuré un instant, mais aussi tous les échanges, les lectures et séminaires sur le sujet. Pour ma part, je pense qu’il faudra plus qu’évincer le dictateur nord-coréen. Parce que c’est toute une population qui va devoir l’accepter et ce n’est pas gagné. Mais nous pouvons continuer à prier, parce nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Et aussi parce que tout être humain sur terre à le droit de vivre librement sans craindre pour sa vie à chaque instant.

 

Source photos: Google
Publicités

Finalement c’est plus dur que je ne l’aurais cru

21 Nov

rs91024_jlm_c_131108_1Photo du journal réforme

 

 

Bonjour à tous,

J’ai affreusement honte parce que cela fait quasiment un mois que je n’ai rien écris de concret sur ce blog…

Dans un mois tout pile, je m’envolerais pour la France, les jours vont aller tellement vite… Quand je regarde en arrière, j’ai l’impression que cela fait une éternité que je suis ici… Et tout va tellement me manquer… Bref, n’y pensons pas encore.

Je veux revenir sur l’expérience que j’ai vécu au WCC… J’ai voulu le faire une dizaine de fois déjà, mais je n’ai pas réussie à le faire concrètement… Je crois que d’un certain côté, je voulais garder un peu jalousement ce que j’avais vécu pour moi, pour me l’approprier un peu plus… Peut-être aussi parce que je n’ai pas encore pleinement réalisé ce qu’il vient de se passer… Mais aussi parce que d’un certain côté, je ne pouvais expliquer vraiment ce que j’avais vécu puisque je ne comprenais pas vraiment ce qu’il en était. J’ai mis du temps à mettre mes réflexions au clair…

Et puis il y a eu la phase de relâchement aussi… celle où l’on a tellement attendu un évènement, qu’après on est un peu perdu. Le COE était le point culminant de mon séjour ici, j’avais l’impression que ça n’arriverait jamais… toujours tellement loin et puis j’ai eu l’impression d’être passé à travers et après? Je suis revenue ici, dans ma chambre, dans un quotidien qui pourtant me semblait différent… Ce que j’attendais le plus en Corée était passé, mais et après? Que me restait-il après? Rentrer en France? Pendant, une demi seconde, c’est comme si, je n’avais plus rien à faire ici. (Tsss la bonne blague… J’ai toujours une demi douzaine de devoirs à rendre Arrghhh!!!!). Mais je me suis sentie un peu perdue pendant quelques jours avec l’impression de tourner en rond, ne pas trop savoir quoi faire. Ce n’était pas de la déprime, juste un vide sans savoir quoi mettre dedans…

Mais

Je crois maintenant que je suis prête à les partager… à ne pas avoir honte d’être critique et de montrer les bons autant que les mauvais côtés de cette riche expérience.

Alors vous pouvez râlez parce que cet article est encore un teaser… Du « attendez moi, je reviens vite! » Mais promis cette fois, vous aurez des nouvelles de moi dans les jours qui viennent, juste le temps de peaufiner les articles et de les mettre en ligne.

Et pour les plus impatient, voici la liste des articles où j’ai eu la chance de pouvoir m’exprimer, pour les autographes, j’attendrais mon retour 😉

http://www.catholicnews.com/data/stories/cns/1304635.htm

http://www.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/5317926-a-vue-d-esprit-du-07-11-2013.html

http://www.reforme.net/journal/%5Breforme-numero-publication%5D/actualites/religions/quand-oecumenisme-a-visage-monde

J’en profite un peu pour faire de la pub pour le blog de l’EPUdF sur le COE écrit par la délégation française à Busan. 🙂

http://busanallerretours.blogspot.fr/

Je vais bien… Tout va bien, on est bien…!

6 Nov

04.11.2013

Hello Hello,

Je n’ai pas disparue de la surface de la Corée du Sud… Je suis actuellement à Busan où je participe activement depuis une semaine au WCC et au GETI en même temps…

Qu’est ce que le WWC? C’est le Conseil Oecuménique des Eglises qui rassemble plus de 350 dénominations d’Eglises différentes dans le monde (à l’exception des Eglises catholiques qui n’ont pas rattaché le programme…. toutefois représenté) Ce conseil se réunit tous les 7 ans sur un continent différent… La dernière fois c’était à Porto Alegre au Brésil, cette fois à Busan en Corée du Sud et ensuite… Qui sait? Le thème de ce conseil est God Of Life, Lead us to justice and Peace… (Dieu de la vie, conduis nous vers la justice et la paix). Et ça se passe du 30 octobre au 8 novembre 2013.

Le GETI, lui est le Global and Oecumenical Theological Institute. Environ 150 étudiants et professeurs de théologie du monde entier se retrouvent pour discuter à partir du même sujet que le WCC à plusieurs endroits, Séoul dans un premier temps… Busan et Gwangju. Cela a débuté le 24 octobre et finit en même temps que le WCC.

Bref, je vous en dirais plus très vite… Mais le temps passe vite vite vite et nous courons beaucoup entre les séminaires, séances plénières, worship et autres activités diverses…