Tag Archives: Force

Mobilisons nous!

6 Déc

La vie en Corée du sud est glaciale ces jours ci… J’y reviendrais dans le week end. Je peaufine, termine mes articles, mais j’ai surtout tout mes devoirs à finir avant mercredi, du coup je laisse le blog à l’abandon pour me concentrer sur mes études.

..téléthon-2013

Mais tout de même j’aimerais ouvrir une parenthèse pour quelque chose qui me tien vraiment à cœur. Dans quelques heures en France, le Téléthon va commencer. Le Téléthon c’est le rassemblement qui a lieu tout les premiers week end de décembre depuis 1987. Durant 30 heures, malades, familles, chercheurs et autres se rassemblent pour dire stop à la maladie. Beaucoup pense que cela a assez duré. Qu’il n’y en a que pour les gens aux maladies visibles. Qu’on n’est pas sûre que l’argent aille bien à la recherche etc. Les rumeurs vont bon train. Mais pourtant, je peux vous assurer que l’argent va bien à la recherche. Que le Téléthon n’est pas juste une façade télévisé figé. J’en suis la preuve !

.

.

Depuis le plus loin que je me souviens dans mon enfance, le mois de décembre était important pour 2 choses : Noël et le Téléthon. Je me rappelle très bien, le vendredi soir, être allongée par terre en train de dessiner avec le Téléthon en arrière fond, mes parents s’activant pour les préparatifs de dernières minutes. Le samedi et le dimanche, je suivais puis participais activement aux activités présente dans ma ville. Pour moi, il était important de me battre pour le Téléthon. Bien qu’enfant, quelque chose de fondamentale me sautait aux yeux dans le discours des enfants… L’espoir d’un monde « normal ». Et cette normalité j’en rêvais aussi.

..

.

Aujourd’hui, si j’étudie en Corée du Sud. Si je vois la vie en grand, c’est grâce au Téléthon et c’est grâce à Bernard Barataud. Le fondateur du Téléthon. Au moment où je me sentais abandonnée, je l’ai rencontré lors d’une conférence. Après avoir discuté avec lui, il m’a invité à Paris, m’a présenté les meilleurs cardiologues de Paris qui ont proposé de prendre mon dossier en charge. 10 mois après cette rencontre, je me faisais opérer à cœur ouvert à l’hôpital Necker à Paris. Avant cela, j’ai du arrêter la danse classique, je devais demander l’autorisation médicale pour chaque week end scout, chaque sortie. Je n’avais pas le droit d’aller trop haut en montagne. Ne pouvait pas faire de ski… Je peux faire des plans d’évasions de la majorité des hôpitaux de Lyon… Suis capable de comprendre le jargon médical qui touche à la cardiologie aussi bien qu’un cardiologue expérimenté et peut vous décrire tout les effets du gaz meopa utilisé pour « shooter » les patients.

.

Je me souviens aussi à la sortie de l’hôpital, dans le taxi ambulance qui ma ramenait à la maison. En prenant l’autoroute A6, je pensais que c’était la dernière fois que je verrais Paris. Aujourd’hui, Paris est mon chez moi, mon cocon que je retrouverais dans quelques semaines… Je connais son métro par cœur, j’ai mes habitudes, ma routine…

.

.

Le Téléthon ne m’a pas seulement donné l’occasion de réparer mon cœur. Il m’a ouvert une porte qui s’appelle la vie ! Parce qu’aujourd’hui, je ne serais pas ici, assise à mon bureau dans ma chambre glacial de Séoul. Je serais peut-être toujours coincé dans un monde sombre plein d’interdit et sans espoir.

.

Alors, n’oubliez pas de composer le 3637 ce week end. Et si vous entendez quelqu’un se demander si le Téléthon aide vraiment, si cela a vraiment un intérêt ? Vous pourrez dire OUI, parce que maintenant vous connaissez quelqu’un qui vit ses rêves grâce à ce programme.

Publicités